Miyouki et SOIE:LABO - artiste des fleurs artificielles en soie

   SOIE:LABO propose des fleurs artficielles en soie, conçues et réalisées par Miyouki Nakajima. Miyouki est une autodidacte qui commence à réaliser des fleurs en soie en 2002.  En 2009, elle intègre une fameuse marque de bijoux japonaise où elle travaille en tant que designer et chargée de projet jusqu’en 2011. Même lorsqu’elle travaillait, Miyouki n’a jamais cessé de créer ses fleurs artificielles pendant ses heures libres. Alors que nombreuses erreurs se répetent dans sa création, elle trouve son propre style original.

   Elle décide de se consacrer pleinement à sa création de fleuriste artificielle et fonde officiellement sa marque "SOIE:LABO" en 2013.

   Miyouki dégage une atmosphère traditionelle japonaise, délicatement mêler  à une esthétique contemporaine. Elle joue avec la mélancolie de l’Automne-Hiver et l’humidité du Printemps-Eté japonais particulier à la beauté silencieuse des plantes. En effet, ses œuvres sont très singulières, différentes du style des  fleurs artificielles que l’on observe traditionnellement en France.
   En 2016, elle présente une nouvelle collection en utilisant le savoir-faire des artisans peintres japonais comme le SUMI (une encre traditionelle) et IWAENOGU (une peinture minérale naturelle).  Lorsqu’elle peind les fleurs sur soie une par une, elle explique que ce processus lui fait aussi visulaiser menatlement la vie de ces fleurs et qui  naissent sur la toile et au fil des coups de pinceau, s’y retrouvent séchées et immobiles.


   À partir de 2013, elle collabore avec plusieurs artistes , musiciens, et dessinateurs. Lors des défilés de la Fashion Week de Tokyo Printemps-été 2016, elle coiffe les silhouettes de la fameuse marque japonaise“divka” d’ornements floraux uniques.
   Elle a déplacé son atelier à Paris, FRANCE en 2017.

​Carrière en France

décembre 2018
 

 


novembre 2018

octobre 2018

juin 2018

2018

décembre 2017



 

Collaboration avec CASTOR FLEURISTE des couronnes de Noël.
Direction/Sélection   Louis Géraud CASTOR
Design/Fabrication   Miyouki NAKAJIMA

Exposition solo vol.3 « ÉCLIPSE / COEXISTENCE » - CASTOR FLEURISTE, 75003 Paris

Exposition solo vol.2 - SALON JACQUES MOISANT Paris, 75006 Paris

Exposition solo vol.1 « HonoAkari » - Galerie 3㎡, au Jardins du Palais Royal, 75001 Paris

Commencé la collaboration avec Laure de Sagazan, créatrice de robes de mariée à Paris.

Fabrication les pétales en soie pour célébrer l’anniversaire de Mme.Jane Birkin à la fin de concert
- Théâtre Liberté, Toulon FRANCE









 

M. Ken-ichi AONO ( Institut de création BEAMS ) a écrit sur la création de SOIE:LABO.
  Je travaille depuis à peu près 30 ans dans la société BEAMS Co.,Ltd.,l’un des pionniers des concept shop (boutique thématique) au Japon. Je travaille aussi en tant que collaborateur de plusieurs média sur le thème du cinéma, de la musique, de la littérature et autres. Miyuki NAKAJIMA, créatrice des fleurs artificielles en soie, que je connais bien, est une personne exceptionnelle dans son domaine, elle est capable de réaliser des créations à la fois décoratives et artistiques.

   Comme vous le savez, les fleurs artificielles en soie sont une des traditions artisanales artistiques développées en Europe, notamment en France. Le style de Miyuki exprime une originalité remarquable : tout en gardant l’esprit occidental, ses créations ne peuvent s’exprimer qu’avec la sensibilité japonaise et un travail manuel délicat. Par exemple, dans la série dénommée << 暈 kasa >>, elle utilise de l’yuenboku (encre de Chine faite à partir de suie d’huiles végétales ) et choisit un manière de colorer les pétales qui respecte les bavochures comme un lavis. Ses créations réalisées de cette manière absorbent la lumière et donnent des nuances aux ombres sur l’ensemble d’une tenue. Ou bien dans le série << 閃 sen >>, colorée avec des matériaux de la peinture japonaise comme l’Iwaenogu (pigments minéraux), l’Unmo (poudre de mica) ou le Gofun (blanc de coquillage), le tient mesuré et la qualité caractéristique des pigments font montrer une lueur dans l’ensemble posé. Il va sans dire que la bonne finition de ses œuvres est bien soutenue par ses techniques artisanales assurées.   

   Le point de vue de Miyuki qui dévoile la beauté, non seulement dans l’aspect de magnifiques plantes en pleine floraison mais même à l’instant où elles sont sur le point de pourrir, est justement l’esthétique des Japonais immémoriale qui saisit le << Mono no aware (sensibilité pour l’éphémère) >>. A travers ses créations, elle nous fait même réfléchir à notre façon d’être un humain à l’existence limitée. Elle ne nous l’exprime pas avec une approche superficielle, mais l’interprète exactement en restant toujours modeste. C’est là sa quintessence, je pense…         

   Dénommée jadis << japonisme >> , la culture japonaise a beaucoup influencé dans le domaine des arts français. De plus, elle a ensuite été réimportée et acceptée au Japon comme une culture de ce pays par intermédiaire de la France. Réflexion faite, il est indubitable que les créations et le savoir-faire de Miyuki, qui se sera installée en France, de nos jours réaliseront une fusion de l’esthétique japonaise non conventionnelle et la culture française et contribueront à l’évolution culturelle de nos deux pays — notamment dans le domaine de la mode et des arts. puisque comme je l’ai mentionné ci-dessus, ses créations n’ont aucune image usée et stéréotypée du Japon, et cachent leur charme japonais seulement en profondeur, la clientèle française l’appréciera tout naturellement. Et si on leur transmet sa philosophie, celle-ci sera aussi accueillie avec étonnement. Dans le monde actuel des nouvelles technologies, nous pouvons partager cet étonnement en direct même en étant au Japon. Nous pourrons donc étonner des deux côtés et ce sera un bon stimulant pour nous. Je suis certain que Miyuki qui a des expériences de collaboration avec des marques de mode à Tokyo déploiera ses compétences en tant que personne qui servira à lier les domaines de la mode et des arts en France, pays d’origine de la mode, à élever le niveau de la mode au plus haut, et à rendre les arts familiers.

 
Ken-ichi AONO
Directeur de la création
Redacteur-collaborateur
Institut de création BEAMS

Copyright © 2019 Miyouki NAKAJIMA. All Rights Reserved. 

※当サイトに掲載されている写真の無断転載はご遠慮ください。

  • facebook soielabo
  • Grey Instagram Icon